Mon parcours en orthodontie linguale adulte et ostéotomie bi-maxillaire

RDV pneumologue et ORL pour gêne de la respiration nasale

Coucou à tous,

 

Me re-voila encore avec de nouvelles aventures :)

Comme je vous l'expliquais dans mon précédent article, j'ai, depuis l'opération, une gêne au niveau de la respiration nasale.

 

Je vous explique : 

 

Depuis un an et demi, j'ai des soucis pour respirer par le nez.

La nuit il m'arrive de m'étouffer, car habituée à respirer par le nez. Or, il est bouché donc je prend le relais et respire par la bouche. C'est très désagréable.

De plus, comme je porte des gouttières de contention, je pense que ça n'arrange pas la sauce....

En journée, ça me le fait aussi dans une moindre mesure : nez qui siffle, reniflements intempestifs etc... 

De plus, à la déglutition, j'ai les oreilles qui claquent (comme pour un changement d'altitude) 

 

Au début, le chirurgien me disait d'attendre car on n'était pas suffisamment éloigné de la date d'opération.

Maintenant, on est a 1 an et demi post op, et après avoir tout essayé (antihistaminiques, pulvérisation eau de mer, décongestionnant, inhalation etc... ), je désespère !

 

Donc, mon chirurgien m'a conseillé d'aller voir un pneumologue pour passer un EFR ( Exploration fonctionnelles respiratoires )

Grosso modo, on souffle dans un tube avec des accélérations et des ralentissements et on mesure les résultats.

Le but était de savoir s'il n'y avait pas un souci au niveau des poumons : aucun souci, je suis à 100% de mes capacités respiratoires.

 

Cette pneumologue m'a envoyé voir un ORL (Oto-Rhino-Laryngologie) pour pousser les recherches au niveau du nez.

J'y ai été hier et j'ai passé une batterie de tests pas très agréables.

 

1 - Interrogatoire médical

2 - Endoscopie du nez : exploration du nez avec un tube au bout duquel il y a une caméra. Ca fait pleurer les yeux. 

3 - Otoscopie des oreilles : examen approfondi du tympan et du conduit auditif avec un spéculum et une lampe

4 - Examen de la gorge : avec une spatule et une lampe

5 - Audiogramme tonal : dans un caisson insonorisé avec un casque sur la tête. J'ai du lever la main à chaque bruit que j'entendais dans le casque.

6 - Analyse de la respiration nasale : à l'aide d'un appareil de mesure de cette respiration. Se fait grâce à un capteur (relié à la machine par un câble) mis dans l'oreille et qui analyse les courbes de respiration.

A priori, tout communique entre le nez et les oreilles.

 

Résultat :

- Présence d'un reste de végétations : anodin

- Narines effectivement encombrées

- Résultat bon mais peut mieux faire avec la machine qui analyse la respiration nasale

- Pour le reste, tout va bien

 

Il est difficile de poser un diagnostic et de savoir si ça vient de l'opération ou si c'est une grosse coïncidence. 

Elle ne pense pas que ce soit les sinus mais plutôt  les cornets.

Pour info, il est or de question de me faire opérer pour ça, c'est une opération risquée et irréversible pouvant nous emmener au  syndrome du nez vide. 

 

Nous allons devoir éliminer un certains nombres de facteurs en faisant les tests épidermiques allergiques et un scanner sinus.

Nous permettant de savoir s'il y a une composante allergique et de voir sur le scan s'il y a des soucis au niveau des cavités nasales.

 

En attendant, j'ai un traitement de fond sur 3 mois pour soulager les symptômes.

Je dois faire 2 fois par jour matin et soir une humidification au stérimar + 2 pulvérisations/narines de Nasonex. C'est plutôt efficace. 

 

Je vais donc aller passer les examens nécessaires pour éclairer tout ça et je vous tiendrais au courant bien sur.

 

Et vous, avez vous des soucis de respiration nasale ?



15/10/2015
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres