Mon parcours en orthodontie linguale adulte et ostéotomie bi-maxillaire

L'importance de l'alimentation pour une mâchoire solide

Revenons au commencement et aux hommes des cavernes.

 

Et oui, ils avaient la mâchoire plus costaude que la nôtre, grâce

- aux gros sangliers et autres bêtes sauvages qu'ils devaient manger à pleine dents et ainsi déchiqueter la viande crue mais aussi aux grosses racines à croquer.

 

Certes, depuis, nous sommes devenus plus civilisés (ou pas, tout dépend comment on mange le poulet :), et nous utilisons des couteaux/fourchettes mais nous avons aussi des moyens de cuisson rendant les aliments plus mous

 

Vous allez me dire : mais que faire ?

C'est dans les tout début de la vie que la mâchoire se forme et il est important d'en prendre soin.

C'est pareil avec la rééducation post-opératoire, il faut entraîner cette mâchoire à re-manger des aliments durs (hein LeKeiser :)

 

Voici quelques conseils de la Fédération française d'Orthodontie :

  • De donner le sein, lorsque cela est possible. Le phénomène de succion participe au développement de la mâchoire inférieure du nourrisson, contrairement à la tétine en caoutchouc. Et une mâchoire bien développée accueille plus facilement les 32 dents qui pousseront ultérieurement.
  • De privilégier, par la suite, les bouillies épaisses.
  • D’apprendre à l’enfant, peu à peu, à mâcher, dès l’apparition des molaires de lait entre 12 et 18 mois, avec des aliments comme des purées écrasées à la fourchette, de la viande découpée au couteau et pas trop cuite, des compotes de fruits ou des fruits coupés en petits morceaux.

 

  • De donner à l’enfant des aliments solides, dès l’âge de 3 ans. Un enfant est tout à fait capable de manger comme un adulte et ne doit pas connaître exclusivement le « steak haché / frites » qui ne lui demande aucun effort de mastication. De la même manière au goûter, pain croustillant et chocolat sont préférables à des viennoiseries molles qui s’avalent presque sans se mâcher. développement tridimensionnel des mâchoires au niveau des arcades dentaires est tributaire en large partie des sollicitations fonctionnelles. 

 

Pour voir l'article original, c'est  ici

 



26/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres